Romans humoristiques

ROMANS HUMORISTIQUES 2011

 
Prenez soin du chien
J.M. ERRE

Ils habitent des immeubles en vis-à-vis. L’un écrit des navets radiophoniques tandis que l’autre pond des peintures sur des œufs. Ils se détestent et se la jouent façon « guerre des nerfs ».
Mais voilà qu’un cadavre est retrouvé pendu par un pied à un élastique…
Un roman rocambolesque et déjanté qui vous mettra en joie. Je ne vois que l’incompatibilité d’humour qui vous autoriserait à bouder ce roman hors norme.


 
L'affabuleuse histoire vraie
de Jules Cardot
Samir BOUADI
Agathe COLOMBIER-HOCHBERG

 

Elle l’attendait en confiance. Il n’est pas venu. Elle est devenue tueuse en série – certains chagrins ont des conséquences bouleversantes. Lui a poursuivi sans remords son affabuleux destin.
Chargée d’écrire une biographie de l’épouse délaissée avant que de l’être, une journaliste va vite se détourner de ce projet pour se passionner pour l’autre protagoniste, Jules Cardot, support de toutes les rumeurs et de tous les fantasmes.
A l’âge de quelques semaines, Jules fut trouvé à l’entrée d’un couvent, nu, en décembre, semblant  entretenir une conversation tranquille avec un chat sauvage.  Son intérêt pour les animaux, il le gardera sa vie durant, ainsi son prodigieux don pour les langues, il causera aussi bien aux Lapons qu’aux sardines. Par ailleurs, chaud lapin, il multipliera les conquêtes et les abandonnera – elles ne deviennent pas pour autant des assassins à répétition, l’une se contentera, par exemple, d’apprendre le français, source d’ailleurs de prochaines déconvenues … Donc Jules, ce parfait polyglotte et bien sûr télépathe, a tout pour être sollicité pour  des missions d’espionnage.  Des Amériques au cœur du bloc soviétique, Jules sème brillamment la pagaille et toujours, à travers tout, il reste attaché à sa patrie, à ses parents adoptifs - des lilliputiens, pas des nains -  et à son frère de lait le cochon Flatoufli.

L’avis d’une lectrice :
Drôle. Très drôle.
Si ébranlé(e) par le contact avec la riche personnalité de ce trublion polymorphe vous choisissez de changer de vie, décidiez d’égorger votre voisin ou d’entrer dans les ordres, n’en attribuez pas la responsabilité à la bibliothécaire. La quatrième de couverture vous prévient : « Jules Cardot a changé la vie de ceux qui l'ont rencontré. »

L’avis de Françoise  :
Un commentaire à la hauteur du personnage : mystérieux et surprenant. Tous les témoignages concordent et ils sont nombreux : Jules Cardot est un génie loufoque dans un univers baroque.
"Malbrouk s'en va-t-en guerre, miroton, miroton, mirontaine"