Policiers

POLICIERS 2014

 
N'oublier jamais
Michel BUSSI

Parce que la vie ne lui a pas fait de cadeaux, Jamal veut forcer son destin. Il a l’ambition de devenir le premier handicapé à réaliser une course d’endurance sur le Mont-Blanc. Alors, Jamal s’entraîne en ce mois de février sur la plus haute falaise d’Europe.
Lorsque la police l’interrogera, il affirmera avoir vu d’abord l’écharpe rouge accrochée à une clôture, puis cette femme d’une incroyable beauté qui ne le lâchait pas du regard.
Voulant l’aider, Jamal lui lance l’écharpe telle une bouée de sauvetage. Mais la dame se jette dans le vide. Lorsque le coureur la reverra au pied de la falaise, elle aura l’écharpe nouée autour du cou.
La police ne croit pas une seconde à sa version des faits.
Et vous ?
Si vous devez être déçu(e) par ce livre, ce sera d’être arrivé(e) à la dernière page.
A lire !


 
Les hamacs de carton
Colin NIEL

En Guyane française trois corps sont retrouvés sans vie. Aucune trace de lutte. Aucune trace de violence. Les deux enfants et leur mère semblent profondément endormis. Les recherches seront conduites par le capitaine Anato, un guyanais de naissance mais élevé en France par des parents qui avaient choisi l’exil. Le policier n’arrive pas à se situer dans son pays d’origine et ni ses collègues ni sa famille n’arrivent pas non plus à le situer. Il est et n’est pas étranger. Sur la rive du Maroni, les traditions sont aussi importantes que les lois françaises. Difficile donc d’évoluer et de mener une enquête parmi une population où tout s’enchevêtre. Anato découvre peu à peu la complexité des échanges, ce qui ne l’empêchera pas de démêler l’embrouillamini.

Ingénieur en environnement, spécialisé dans la préservation de la biodiversité, Colin Niel a travaillé en Guyane durant plusieurs années. Sa série de romans policiers mettant en scène le capitaine Anato, revenu en Guyane à la recherche de ses origines, est à suivre.


 
Derrière la
Barbara ABEL

Ils étaient voisins et surtout jumeaux de cœur, aurait-on pu dire. Tiphaine et Sylvain, Laetitia et David partageaient tout : leur vision du monde, leurs passions, … Quand l’une fut enceinte, l’autre le fut également quelques semaines plus tard. Les deux garçons furent élevés et grandirent ensemble pour ne se séparer que le soir venu.
Et puis un jour, un drame qui coutera la vie au petit Maxime. La haine, toujours tapie dans l’ombre de l’amour arrive alors en grande pompe avec son cortège de douleurs, de suspicion, de culpabilité et de folie. Le rêve a tourné casaque et le cauchemar tel un tsunami emporte tout sur son passage...


 
Après la fin
Barbara ABEL

Plus d’une décennie a passé depuis les événements. Tiphaine et Sylvain ont survécu aux terribles épreuves auxquelles ils ont dû faire face (cf. critique « Derrière la haine » juste ci-dessus). Ils ont adopté un enfant et vivent maintenant dans la maison de leurs anciens voisins. Après 20 ans de vie commune, le couple est usé et leur ado en pleine crise de croissance. Si elles ne sont plus visibles, les blessures des âmes et des cœurs couvent encore sous la cendre des amours mortes. Il suffira de l’arrivée d’une nouvelle voisine pour mettre le feu aux poudres…


 
Deux veuves pour un testament
Donna LEON

En rentrant de courtes vacances qui lui ont permis de voir son amant sous un nouveau jour et de rompre avec lui, Anna Maria regagne avec bonheur son appartement vénitien. Pour prendre son courrier, elle descend chez sa voisine et la découvre morte, allongée par terre. Le sang qui s’étale sous la tête l’engage à appeler la police et délivre ainsi le commissaire Brunetti d’un dîner interminable en compagnie de personnages déjà bien connus des lecteurs de Donna Leon.
Mort naturelle ou assassinat ? Crise cardiaque en tout cas.
Qui est cette victime ?
Tout le monde en dit du bien. Institutrice retraitée, elle se rend régulièrement dans une maison de retraite pour écouter gentiment des vieillards dont la vie est derrière eux et qu’ils aiment à raconter.
Est-ce une piste ?
Elle aide aussi des jeunes femmes en difficulté, traquée par des compagnons violents.
Autre piste ?
De toute façon, la dénonciation désabusée des dévoiements des hommes politiques italiens se révèle aussi importante que l’intrigue policière.
Et quel plaisir de retrouver les plats cuisinés par Paola, les escarmouches entre Chiara et Raffi, c’est à dire le soutien de la quotidienneté tranquille face aux agressions d’un monde dont on ne peut plus espérer grand chose.
P.S.
Le titre donné à la traduction française est aussi une énigme.


 
Mort-en-direct.com
John KATZENBACH

Retraité et seul, il souffre d'une maladie dégénérative le privant de raisonnement critique, de mémoire à court et long terme et l'accablant d'hallucinations. C'est ainsi qu'Adrian tient de longues conversations avec ses frère, fils et épouse, tous trois décédés. La maladie évolue de manière progressive et régulière. La détériorisation en est rapide.
Elle a quinze ans, vit avec sa mère et son beau-père, un être pervers qu'elle ne supporte pas. Elle n'en est pas à sa première fugue mais celle-ci va mal tourner.
Adrian est le témoin de l'enlèvement de Jennifer. mais avec ses airs de "Jean de la lune", la police a du mal à le croire. Reste à l'ancien universitaire à enquêter. Sa défunte famille l'épeaulera dans cette surhumaine entreprise.
Un sujet particulièrement difficile.
Un thriller vraissemblable mené de main de maître.


 
Fétiches
Mo HAYDER

Les patients d’un hôpital psychiatrique de haute sécurité sont sous tension. Certains malades meurent dans d’étrange circonstances tandis que d’autres se livrent à des actes d’automutilation. La rumeur circule : la Maude, le fantôme d’une infirmière sadique, est revenue. AJ, l’infirmier coordinateur de l’équipe soignante a l’esprit pragmatique et soupçonne l’un des patients d’être à l’origine de cette hystérie collective.
C’est d’autant plus inquiétant que ce patient au lourd passé vient d’être libéré…
Un thriller qui devrait réjouir les serial lecteurs.


 
La pendue de Londres
Didier DECOIN

Didier DECOIN retrace le parcours de deux personnes dans l’Angleterre des années cinquante.
Deux destinées amenées à se croiser : celle d’un bourreau méticuleux ayant à cœur le confort de ses clients et celle d’une meurtrière victime d’elle-même et des autres.
Un très bon roman basé sur une histoire vraie qui met en lumière la société londonienne