Attention

COVID-19 (Coronavirus) -  NOUS VOUS INFORMONS QUE LES BUREAUX DE L'ADMINISTRATION COMMUNALE NE SERONT PLUS ACCESSIBLES QU'AVEC PRISE DE RENDEZ-VOUS AUPRÈS DU SERVICE CONCERNÉ.. LE TRAITEMENT DES DOSSIERS PAR MAIL EST PRIVILÉGIÉ.

Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Vous êtes ici : Accueil / Actualités / La chenille redémarre. C'est vrai ça ?
Actions sur le document

La chenille redémarre. C'est vrai ça ?

Les nuisances provoquées par les chenilles processionnaires du chêne sont un phénomène récurrent et annuel.

Actuellement la Wallonie fait face à une invasion préoccupante de chenilles processionnaires du chêne, plusieurs nids ont déjà été observés en divers endroits.

La présence de ces chenilles constitue un danger pour la santé des citoyens, des animaux domestiques et du bétail. En effet, lorsqu’elles se sentent menacées, ces chenilles expulsent des poils microscopiques provoquant une réaction urticante, une éruption cutanée douloureuse avec de fortes démangeaisons pouvant aboutir à la nécessité d’une intervention médicale.

Par ailleurs, en cas de contacts répétés avec les poils de cette chenille, les personnes peuvent présenter des réactions qui s'aggravent à chaque nouveau contact jusqu’à mener au choc anaphylactique mettant la vie en danger.

Au vu de la dangerosité potentielle des chenilles processionnaires du chêne, une intervention réalisée par un service spécialisé est indispensable. Vous ne pouvez pas réaliser vous-même l’élimination du nid en question sans vous exposer à des risques importants pour votre santé.

Les principes de la nouvelle circulaire du 22 octobre 2020 sont les suivants :

  • Lorsqu’un nid de chenilles processionnaires est repéré sur un terrain privé, il appartient au propriétaire du terrain de contacter une société spécialisée afin de faire détruire le nid à ses frais ;
  • Si un nid se trouve sur le domaine public, il incombe aux autorités communales de veiller à son éradication. Elles peuvent pour ce faire demander l’intervention des services techniques communaux ou d’une firme spécialisée ;
  • Ce n'est que lorsqu'un nid sur le domaine public représente une menace pour la sécurité ou la salubrité publiques, que l'on peut faire appel à l'assistance de la zone de secours territorialement compétente.
     

Dès lors, pour éviter la propagation de ces chenilles urticantes, nous demandons aux personnes qui auraient localisé un chêne ou un groupe de chênes infesté(s) de se manifester auprès de l’Administration communale au numéro 04/259.92.50 afin de nous en informer et ce, pour procéder à leur l’élimination par une entreprise spécialisée.

 

Visuel