Information

Le service Energie sera indisponible du 3 septembre au 30 septembre inclus

Coche verte
Information

L'Administration fermera ses bureaux le jeudi 27 septembre

Coche verte
Information

Prochain Conseil communal le JEUDI 27 SEPTEMBRE à 20h dans la salle du Conseil : ordre du jour

Coche verte

Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Vous êtes ici : Accueil / Ma commune / Environnement / Commune MAYA
Table des matières
Actions sur le document
Commune Maya

Commune Maya

Saint-Georges aide les citoyens qui souhaitent s’investir dans ce projet en octroyant une aide de
100 euros pour l’achat de ruches. Pour plus d’informations, contacter  Brigitte Lhomme

Depuis une trentaine d’années, les populations d’abeilles diminuent. Ce phénomène touche d’autres pays d’Europe, l’Amérique du Nord et l’Asie. Cette surmortalité alarmante s’est accélérée depuis le milieu des années 1990, des ruchers entiers ont été dévastés en quelques années. Les causes de ce désastre ? L’usage intensif de produits phytosanitaires, qui intoxiquent les abeilles, favorise en diminuant les défenses immunitaires les infections parasitaires, dont le redoutable varroa. Et l’apparition d’un nouveau et terrible prédateur, le frelon asiatique.

Des intoxications massives et brutales, dues à certains produits chimiques.

L’agriculture intensive a généralisé les engrais et les substances phytosanitaires(fongicides, insecticides, herbicides).
Pour préserver les abeilles, l’utilisation de ces produits pendant la floraison des grandes cultures a été interdite dans les années 70. Mais, en 1995, apparaissent les insecticides systémiques neurotoxiques, qui se diffusent dans toute la plante au fur et mesure de sa croissance, y compris dans les fleurs que butinent les abeilles

Confrontées à des résidus même infinitésimaux, celles-ci sont désorientées, se refroidissent et ne retrouvent plus leurs ruches. Leur système immunitaire étant affaibli, elles peuvent aussi développer des maladies neurodégénératives qui entraînent la mort en quelques jours.

Source : http://www.abeillesentinelle.net
 

« Si l’abeille disparaissait de la surface du globe, l’homme n’aurait plus que 4 années à vivre ;

  • Plus de pollinisation ;
  • Plus d’animaux ;
  • Plus d’hommes »

(Einstein)

L’abeille est un animal indispensable dans notre vie. Grâce à elle, nous pouvons déguster à la bonne saison les fruits de notre région. Raison pour laquelle, nous devons la protéger et faire en sorte que les essaims se développent .

Les divers produits du miel…

Saint-Georges, est une commune Maya depuis 3 ans. Ce plan vise bien entendu à protéger les abeilles. Il faut savoir qu’en Wallonie, 350 espèces sauvages d’abeilles et de bourdons permettent la fécondation et la reproduction de plus de 80% des espèces végétales. Un tiers de l’alimentation humaine et trois quarts de nos cultures agricoles dépendent de la pollinisation des insectes.

La Wallonie a mis sur pied le Plan Maya décliné en cinq points :

  • L’alimentation des abeilles
  • Le fauchage tardif
  • La recherche sur les maladies et virus
  • Le soutien aux jeunes apiculteurs
  • Les communes et provinces Maya

Sans les abeilles, que serions-nous ?

Sans les abeilles, que mangerions-nous ?

Renseignements pratiques :
Nous vous rappelons que Saint-Georges aide les citoyens qui souhaitent s’investir dans ce projet en octroyant une aide de
100 euros pour l’achat de ruches. Pour plus d’informations, contacter  Brigitte Lhomme
Contact :
  • Arnaud Desset : 0493/998227
  • Isabelle Bourge : 0474/390861

aW5mb0BkYWxpYS5iZQ==

maya

Visuel