Attention

SUITE À L'ÉPIDÉMIE COVID 19, LES PERMANENCES DU BOURGMESTRE SONT SUSPENDUES JUSQU'À NOUVEL ORDRE. N'HÉSITEZ PAS  À LE CONTACTER AU 0495/58.77.01 SI NÉCESSAIRE.

Coche verte

Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Vous êtes ici : Accueil / Ma commune / Environnement / Une Opération de Développement Rural / Le Programme Communal de Développement Rural (PCDR)
Table des matières
Actions sur le document

Le Programme Communal de Développement Rural (PCDR)

Le Programme Communal de Développement Rural est le document final synthétisant l'ensemble des réflexions menées par les différents partenaires.
Il est rédigé par l'Auteur de programme et comprend les 6 parties décrites ci-dessous.Ce document est soumis à l'avis des services de la Région Wallonne et au Pôle Aménagement du Territoire (PAT),
puis est approuvé par le Gouvernement Wallon pour une durée de validité de 10 ans maximum.
Cette validité permet à la Commune de prétendre aux subsides du Développement Rural, pour financer certains projets de son PCDR.

Partie 1 : une description des caractéristiques socio-économiques de la commune

Cette analyse socio-économique est une première analyse objective du territoire ; c’est une sorte de carte d’identité de la commune alimentée par différentes données (moyens humains et financiers, infrastructures présentes, plans et programmes communaux, population…).

Ce premier diagnostic, identifiant quelques ressources et problématiques communales, sert de base de réflexion aux réunions de consultation citoyenne.

Partie 2 : Les résultats des consultations de la population

La population étant amenée à s’exprimer à différents moments de l’ODR, cette partie 2 présente l’ensemble du déroulement des réunions (objectifs, méthodologie, participants) ainsi que le résultat de cette participation, c’est-à-dire le résumé des idées et avis émis.

Partie 3 : Le diagnostic partagé

Il confronte les deux analyses précédentes afin de déterminer les enjeux du territoire sur lesquels la commune doit se pencher dans son ODR. Il permet l’élaboration d’une vision synthétique du développement rural souhaité à un horizon de 10 ans.

Partie 4 : Les objectifs de développement de la commune

Sont décrits dans cette partie, les objectifs de développement à atteindre pour la Commune.
Ces objectifs émanent du diagnostic partagé et des travaux de la CLDR.

Partie 5 : Les projets retenus pour atteindre les objectifs

La concrétisation des objectifs de développement se fait via la réalisation de projets.
Cette cinquième partie regroupe l’ensemble des projets rédigés sous forme de fiches descriptives.

Partie 6 : un tableau récapitulatif

Cette dernière partie est un tableau de bord reprenant l'ensemble des projets, leur programmation dans le temps, les moyens financiers et humains prévus, les intervenants financiers ainsi que les objectifs poursuivis.

Les acteurs d’une Opération de Développement Rural

La population : acteur incontournable, moteur de l’opération

La population est régulièrement invitée à s’investir dans la réflexion via les réunions d’information et de consultation, les groupes de travail, et surtout via la constitution d’une Commission Locale de Développement Rural (CLDR). Cette Commission est composée de citoyens représentant tous les villages et toutes les catégories de la population.

La participation citoyenne est un critère essentiel pour la réussite de l’Opération.

La Commune : Maître dOeuvre

La Commune est à l’initiative de l’Opération de Développement Rural, car c’est le Conseil Communal qui, sur base volontaire, décide de mener cette politique.
Ce sera ce même Conseil, qui, une fois le processus de réflexion terminé, votera le Programme Communal de Développement Rural (document final) sur base d’une proposition de la CLDR.

Durant le processus de réflexion, les mandataires et les membres de l’administration communale sont régulièrement invités à donner leurs idées.
Durant le processus de réalisation, ceux-ci deviennent porteurs de certains projets.

L’Auteur de programme : Expert extérieur

L’Auteur de programme, un bureau d’études, a pour mission de rédiger le document final (PCDR), et donc d’élaborer la stratégie de l’ODR et d’écrire les fiches-projet.
Il fournit ainsi des éléments techniques et des données objectives, permettant d’alimenter la réflexion lors des différentes réunions. Il analyse les résultats des discussions afin de déterminer les objectifs et les projets.

À Saint-Georges-sur-Meuse, l’Auteur est Mme Laurence DOCQUIR.

La Région Wallonne : Garant du respect du Développement Rural

Une fois le PCDR finalisé, celui-ci recevra un avis des services de la Région Wallonne (représenté par Mme Bernadette Franck) et du PAT (Pôle Aménagement du Territoire).
Le PCDR sera ensuite approuvé par le Gouvernement Wallon, qui lui attribuera une validité dans le temps (maximum 10 ans).
Cette validité permettra à la Commune de réaliser des projets, en demandant notamment des subsides auprès du Ministre en charge de la ruralité (actuellement M. René Collin).

La Fondation Rurale de Wallonie : Organisme d’accompagnement

Représentée par les Agents de Développement, le rôle de la Fondation Rurale de Wallonie est de conseiller la Commune, d’animer les réunions citoyennes et d’en assurer le secrétariat.
Pour Saint-Georges-sur-Meuse, ce sont des agents de l’équipe Hesbaye liégeoise dont le bureau est situé à Waremme, qui accompagnent la Commune dans son ODR.