Attention

NOUS VOUS INFORMONS QUE LES BUREAUX DE L'ADMINISTRATION COMMUNALE NE SERONT PLUS ACCESSIBLES QU'AVEC PRISE DE RENDEZ-VOUS AUPRÈS DU SERVICE CONCERNÉ.. LE TRAITEMENT DES DOSSIERS PAR MAIL EST PRIVILÉGIÉ.

Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Vous êtes ici : Accueil / Ma commune / Environnement / Zéro déchet / Cotons-tiges et vaisselle en plastique interdits à la vente dès le 24 janvier

Cotons-tiges et vaisselle en plastique interdits à la vente dès le 24 janvier

C'est une grande avancée en Belgique dans la lutte contre le plastique à usage unique :  un nouvel arrêté royal interdit différents produits en plastique tels que les couverts, les assiettes, les pailles ou encore les cotons-tiges. De plus, plusieurs articles devront porter un étiquetage spécifique destiné à informer le consommateur de la présence de plastique et son impact sur l'environnement.

 

Quels articles en plastique ne pourront plus être vendus ?

 

À partir du 24 janvier 2022 et à l’exception des stocks existants, les articles en plastique à usage unique suivants ne pourront plus être vendus :

 

  • les bâtonnets de coton-tige ;
  • les couverts (fourchettes, couteaux, cuillères, baguettes) ;
  • les assiettes ;
  • les pailles (à l’exception de celles vendues en pharmacie à l’attention des personnes présentant des difficultés pour s’hydrater et/ou s’alimenter) ;
  • les touillettes ou bâtonnets mélangeurs pour boissons ;
  • les tiges servant de support aux ballons de baudruche ;
  • les récipients et gobelets pour boissons en polystyrène expansé, y compris leurs bouchons et couvercles ;
  • les récipients pour aliments en polystyrène expansé, utilisés pour contenir des aliments destinés à être consommés immédiatement tels que les boites des fast food ;
  • les produits fabriqués à base de plastique oxodégradable.
  • Par ailleurs, quatre catégories d’articles devront afficher des étiquettes informant les consommateurs de la présence de plastique dans le produit et des effets nocifs sur l’environnement :
  • Serviettes hygiéniques, tampons et applicateurs de tampons ;
  • Lingettes humides à usage corporel et/ou domestique ;
  • Produits du tabac avec filtres et filtres commercialisés ;
  • Gobelets pour boissons.