Attention

COVID-19 (Coronavirus) -  NOUS VOUS INFORMONS QUE LES BUREAUX DE L'ADMINISTRATION COMMUNALE NE SERONT PLUS ACCESSIBLES QU'AVEC PRISE DE RENDEZ-VOUS AUPRÈS DU SERVICE CONCERNÉ.. LE TRAITEMENT DES DOSSIERS PAR MAIL EST PRIVILÉGIÉ.

Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Vous êtes ici : Accueil / Ma commune / Social / Plan de Cohésion sociale / Les boites "Senior Focus"
Actions sur le document

Les boites "Senior Focus"

Afin de prendre encore mieux soin de ses aînés et des personnes isolées, la commune de Saint-Georges-sur-Meuse prend part au projet des boites
« Senior Focus ».

Une boite « Senior focus » sera offerte à tous les citoyens de 75 ans et plus ainsi qu’aux personnes isolées.

 

Elle contient un formulaire qui reprend une série de renseignements sur son propriétaire tels que les données administratives, une description de la personne ainsi qu’une fiche médicale détaillée.
Facilement identifiable, elle se place dans un endroit familier de tous : le frigo

Son but ?


Gagner du temps précieux en cas d’urgence.

En effet, en cas d’intervention urgente au domicile –malaise ou disparition-, les secours auront directement accès à toutes ces informations utiles.


Les boites pourront être retirées auprès de l’Administration communale, au CPAS, dans les pharmacies mais également chez les médecins présents sur le territoire communal.

Les premières boîtes seront mises à votre disposition dès le printemps 2020.


Modus operandi :
 

  • Réception du courrier vous invitant à aller chercher votre boîte ;
  • Se rendre dans un des points de distribution (administration communale, CPAS, pharmacies, médecin) ;
  • Compléter dûment le formulaire compris dans la boite (avec l’aide du médecin) ;
  • Placer la boîte (contenant le formulaire) dans la porte du frigo.
     

Ce projet a été mis en place par le Plan de Cohésion Sociale (PCS) en partenariat avec le Conseil Communal Consultatif des Aînés (CCCA).

 

Pour tout complément d'information, vous pouvez vous adresser à Marion GUILLAUME, chef de projet du PCS